You are currently viewing 52 entreprises de la diaspora financées par le programme PLASEPRI/PASPED

52 entreprises de la diaspora financées par le programme PLASEPRI/PASPED

  • Post category:News
  • Temps de lecture :2 minutes
Le 9 mars passé a été une journée importante pour la coopération entre l’Italie et le Sénégal sous le signe des opportunités pour la diaspora sénégalaise qui a décidé, au cours de l’année 2021 à travers l’appel européen « Investo in Sénégal », d’investir dans son pays d’origine. En présence de l’Ambassadeur d’Italie, M. Giovanni Umberto de Vito, du Chef de la Coopération de la Délégation de l’Union Européenne à Dakar, Mme Dorota Panczyk, du Délégué Général à l’Entrepreneuriat Rapide, M. Papa Amadou Sarr, du directeur de l’AICS Dakar, M. Marco Falcone et la directrice adjointe de l’AMREF Mme Roberta Rughetti, les entrepreneurs et entrepreneuses de la diaspora qui ont été accompagnés et financés dans le cadre du programme PLASEPRI/PASPED ont participé à la cérémonie de signature des contrats de subvention. Au total, 52 projets (subventionnés par AICS/PASPED jusqu’à 30 000 EUR) d’une valeur totale de 1 122 000 EUR ont été financés dans six régions. Une nouvelle génération de la diaspora qui fait face à ce type d’opportunité : des femmes et des hommes ingénieurs, agronomes, économistes d’entreprise, artisans du bois et de l’art made in Italy, sont quelques-uns des profils et des compétences concernés par l’opportunité « Investo in Sénégal » et qui sont arrivés hier au terme du processus de sélection en signant des contrats de subvention avec l’AICS Dakar dans le cadre du programme PLASEPRI/PASPED. Certains chiffres en disent plus long que bien des mots sur cette opportunité : 23% des entreprises bénéficiaires sont composées de membres âgés de moins de 35 ans ; 46% sont des femmes et 67% des entrepreneurs ont une formation universitaire ou au moins un certificat de formation professionnelle. Une nouvelle génération de la diaspora, donc, qui a relevé un véritable défi entre les deux pays et qui constitue, en même temps, un pont entre deux mondes qui ont su, dans cette belle expérience, valoriser positivement la collaboration entre les institutions, la société civile et le secteur privé aussi bien en Italie qu’au Sénégal.